Lardux Films

Lardux Films

Special films for special people

29
années
d'expérience
220
films produits ou réalisés
72
réalisateurs
Benoît Ayraud dit Ben. « Ayant grandi aux côtés d’un père anciennement projectionniste (1959) j’ai découvert en fouillant le grenier de la maison familiale (perdu dans les montagnes de l’île de la Réunion) des tonnes de vielles bobines super 8 ! Vielles car elles représentent un temps que je n’ai pas connu, celui de la jeunesse de mes parents, de leurs rencontres et de lieux aujourd’hui changés à jamais sauf... sauf sur ces bandes ! C’est lors d’un cours à L’ESRA Bretagne que je découvre « Je m’appelle » de S. Elmadjian qui me retourne littéralement ! Je prends contact avec Christian et je rejoins en Juin 2008, pour en stage de très courte durée, les Lardux. Entre temps un petit stage chez les Sacrebleu et me voici revenus en Août 2010 chez mes « parents » spirituels ! ». Et depuis il produit de nombreux films dont le long-métrage « Les Voisins de mes voisins sont mes voisins » de Anne-Laure Daffis et Léo Marchand.
Benoît Ayraud, jeune producteur
Christian PFOHL dit PLOF. Né en 1965 à Paris, après quelques années d’adolescence en Algérie, puis le lycée à Paris, il suit l’université de Paris VIII St denis avant d’entrer à l’école Louis Lumière. Quelques années assistant caméra puis chef opérateur sur des courts métrages, il signe même l’image du film Les 4 Saisons d’Espigoule, puis suit avec la co-réalisation des Lardux une pente fatale, et de nombreux épisodes et courts métrages plus tard, tombe definitivement dans la production, par suite de la création de Lardux Films en 1992. Réalise en duo avec Kram la série des Lardux et Les Baisers, puis les courts métrages Foudamour et Malveillos. Pour finir réalise seul, un film triste, Le Départ et un film de marionnettes pour Gulliver Production Freddie. Depuis 1997, passe son temps à produire des films, avec plus ou moins de bonheur dans ses tentatives. En fait il aimerait bien redevenir intermittent du pestacle !!!
Christian Pfhol, co-fondateur et producteur gérant
Isabelle CHESNEAU dit ZAZA. Seule fille parmi les fondateurs de Lardux Films, disons qu’elle en a vu de toutes les couleurs. Elle administre Lardux Films avec une main de fer, afin d'éviter tous les débordements égocentriques, au milieu de tous ces hommes aux âmes d'ado. Directrice de production et scripte de formation, elle produit à Lardux films toutes sortes de films : institutionnel, documentaires, fictions... Elle a une longue expérience professionnelle... Qu’on en juge par la filmographie de Lardux Films.
Isabelle Chesneau, co-fondatrice et productrice associée
Né en 1965 à Paris, Marc Boyer dit Kram Reyob suit une formation de cinéma à l’université de Paris VIII puis travaille professionnellement à différents postes image avant de réaliser entre 1988 et 1990 la série en pixilation « Lardux » pour Canal+ (et Actuel), en co-réalisation avec Christian Pfohl (Plof) sous le pseudonyme Kram & Plof. Ils signent ensemble quelques courts-métrages (Malveillos 1992, Foudamour 1994), des films de commande, des publicités et des clips. En 1992, Kram & Plof fondent la société Lardux Films. En 1994 il obtient la Fondation Jean Luc Lagardère pour la série « Les baisers » diffusé sur Canal+. En 1997 il réalise la série « Le monde de Jamel » sur Canal+, et fait découvrir au grand public Jamel Debouze. Au sein de Lardux Films, il collabore à la production et la fabrication de nombreux courts et moyens métrages primé dans le monde entier, séries TV et long-métrages dont : « Les 4 saisons d’Espigoule » de Christian Philibert, et « Voyage en mémoires indiennes » de Jo Béranger et Doris Butignol, « Food coop » de Tom Boothe. Peu à peu, il produit une bonne partie des films d’animations de Lardux films, notamment ceux de Joanna Lurie (sélection Oscars 2011 et 2020), Jérome Boulbès (nomination Césars 1999), Guillaume Casset (nomination Césars 1997), et les documentaires de Doris Buttignol (No gazaran , Ti gars) et de Gilles Delmas, dont « The Ferryman » (Le Passeur des Lieux)présenté à la Biennale de Venise 2017 et 2019. Parallèlement il collabore à des créations chorégraphiques avec Sidi Larbi Cherkaoui et Akram Khan.
Marc Boyer, co-fondateur et producteur associé

un petit coup d'oeil

Un mashup de nos travaux passés, présents et futur